Auto-entrepreneur et location : toutes les astuces pour trouver l’appartement de vos rêves

5/8/2021
 • 
5
 min de lecture

Comment monter son dossier de location lorsqu’on est auto-entrepreneur ? Si vous bénéficiez de ce statut ou si vous connaissez des personnes dans cette situation, vous avez peut-être entendu parler des « difficultés » qui lui seraient « inhérentes ». « Difficultés inhérentes », dites-vous ? Dans cet article, nous vous expliquons justement comment limiter ces dernières.

Chez Colonies, nous sommes tous ou avons tous été locataires. Voilà pourquoi nous avons à cœur de vous faciliter les démarches pour monter un bon dossier et trouver votre appartement. Comment trouver un logement lorsque l’on travaille en tant qu’auto-entrepreneur ? Comment trouver l’appartement de ses rêves quand on ne dispose ni des avantages que procure un CDI, ni même de ceux d’un CDD régulièrement renouvelé ?

Une seule solution : connaître les trucs et astuces pour se faciliter la tâche. Voilà pourquoi nous vous avons concocté cet article. Il vous aidera à trouver l’appartement et le propriétaire idéaux, sans pour autant vous faire regretter votre statut d’auto-entrepreneur.


Auto-entrepreneur locataire : bien se préparer pour réussir

Certes, il est plus facile de trouver un logement lorsque l’on est embauché en CDI. Mais ces derniers sont de plus en plus difficiles à décrocher, sans parler du fait qu’ils ne conviennent pas à tout le monde. Il est donc logique que trouver un logement quand on est auto-entrepreneur ou artisan, soit non seulement possible, mais tout à fait faisable.

Première étape importante avant de vous mettre à la recherche du logement de vos rêves : bien vous préparer. « D’accord », nous direz-vous, « mais comment faire ? » Quelles sont les étapes à ne pas négliger lorsque l’on veut trouver un logement rapidement en tant qu’auto-entrepreneur ?

Deux conseils préalables avant de découvrir ces étapes. Premièrement, n’hésitez pas à effectuer des simulations sur le site de la CAF. Cela vous permettra de déterminer si vous avez droit à des aides au logement (APL).

Deuxièmement, assurez-vous d’avoir réuni toutes les pièces prouvant que votre activité d’auto-entrepreneur suffira à payer le loyer. Mais aussi, le cas échéant, que vous disposez de garants. Après avoir obtenu leur accord, réunissez leurs derniers avis d’imposition, bulletins de salaire, contrats de travail et papiers d’identité.


Auto-entrepreneur et location meublée : quelles sont les étapes les plus importantes ?

Louer un appartement en tant que travailleur indépendant : bien connaître son budget pour éviter les mauvaises surprises

Quand on est auto-entrepreneur et que l’on cherche un appartement, la première étape est d’évaluer son budget. Car, contrairement à la plupart des salariés en CDI, les micro-entrepreneurs ne gagnent pas forcément la même somme tous les mois. Mais quels sont les éléments à prendre en compte ?

Vous devez d’abord savoir quel est, en moyenne, votre chiffre d’affaires mensuel, ou à l’idéal annuel. Si ce dernier varie souvent, optez pour une moyenne des trois dernières années : cela devrait vous donner une idée assez claire.

Pour calculer votre budget, vous devez prendre en compte vos cotisations sociales et fiscales, le montant moyen de votre impôt sur le revenu, les frais divers liés à l’exercice de votre activité (déplacements, paniers repas, etc). N’oubliez pas le coût moyen de votre quotidien, même si cela est aussi valable pour les personnes qui ne sont pas auto-entrepreneuses : frais de téléphonie, frais d’électricité, frais d’alimentation, et ainsi de suite.

Autre variable à prendre en compte dans le calcul de votre budget : la CFE, c’est-à-dire la Cotisation Foncière des Entreprises. C’est la somme que vous réglez chaque mois de décembre. Et ce, même si votre micro-entreprise est domiciliée à la même adresse que vous en tant que personne.

Bon à savoir : lorsque vous changez de ville, le montant de la CFE peut aussi bien augmenter que diminuer. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie, ou directement auprès des impôts.


Cumul auto-entrepreneur et location meublée : comment trouver le propriétaire idéal ?

L’un des secrets pour trouver le logement de ses rêves lorsqu’on est auto-entrepreneur est de choisir le bon propriétaire. Première option ? Plutôt que de passer par une agence immobilière, optez pour les particuliers. Car les agences sont connues pour rendre les démarches plus fastidieuses que nécessaires. À l’inverse, les propriétaires particuliers ont tendance à être plus compréhensifs, tant que vous les rassurez. Ils vous évitent aussi d’avoir à débourser de coûteux frais de dossier.

Notez aussi qu’opter pour la colocation peut vous faciliter la tâche à plus d’un titre. Car ce mode de vie, de plus en plus apprécié par les jeunes et les moins jeunes, présente de multiples avantages. Pour le propriétaire, c’est la garantie que ses locataires ont plusieurs sources de revenus, voire plusieurs garants. Pour les locataires auto-entrepreneurs, c’est une solution terre-à-terre pour trouver un logement plus facilement.

Si vous désirez bénéficier des avantages de la colocation tout en jouissant d’un réel espace privé, n’hésitez pas à contacter nos conseillers. Chez Colonies, notre but est de vous faciliter la vie. Voilà pourquoi, dans de nombreux cas, nous ne vous demandons qu’une pièce d’identité, un justificatif de revenus ainsi qu’une signature électronique. Peut-être trouverez-vous votre bonheur parmi nos différentes offres de coliving ?


Comment constituer un dossier irréprochable quand on est auto-entrepreneur locataire ?

Vous avez choisi d’opter pour une recherche d’appartement classique, via une agence immobilière ou un particulier ? Évitez les risques en vous constituant un dossier de location en béton.

Si votre activité d’auto-entrepreneur n’en est qu’à ses débuts, il est possible que votre dossier personnel ne suffise pas. Vous devez alors miser un maximum sur le dossier de vos garants. Dans tous les cas, assurez-vous d’avoir réuni toutes les pièces avant de vous lancer dans votre recherche. Il arrive souvent qu’un logement passe sous le nez d’un locataire dont le dossier n’était pas prêt assez vite.

Si vous êtes auto-entrepreneur, votre dossier de locataire doit contenir les éléments suivants :

  • Une photocopie ou un scan de bonne qualité d’un document prouvant votre identité : carte d’identité, passeport, permis de conduire.
  • Votre feuille d’imposition la plus récente.
  • Vos trois quittances de loyer les plus récentes, ou, si elles ne sont pas disponibles, une autre pièce justifiant de votre domicile : facture EDF mentionnant votre nom, facture d’Internet ou de téléphonie, etc.
  • Les deux bilans les plus récents de votre micro-entreprise.
  • Les documents prouvant que votre micro entreprise est bien réelle. Cela peut être votre identification auprès de l’INSEE, votre K ou K bis extrait du Registre du Commerce et des Sociétés, etc.
  • Concernant votre garant, le dossier devra contenir les mêmes papiers et justificatifs que pour le locataire.

Et si vous ne disposez pas d’un garant ? Vous pouvez par exemple demander une aide à VISALE, un organisme proposant d’être le garant de votre logement. Ou bien, là encore, consulter les annonces sur notre site.


Micro-entreprise et location : derniers conseils avant de vous lancer

Vous n’êtes pas en capacité de réunir certains des documents nécessaires à la constitution de votre dossier ? Ne baissez pas les bras ! Sachez que tout problème a une solution et qu’il existe donc des alternatives.

Si vous n’êtes pas en mesure de fournir vos trois quittances de loyer les plus récentes, vous pouvez opter pour une attestation datée et signée par votre précédent bailleur. Cette attestation doit mentionner que le locataire a toujours payé son loyer en temps et en heure, et qu’il n’y a jamais eu le moindre problème avec lui.

Vous ne disposez pas de quittances de loyer car vous étiez hébergé par un tiers ? Le fonctionnement est le même. Demandez à celui qui vous a hébergé de vous fournir une attestation sur l’honneur. Ici aussi, cette attestation devra mentionner que vous avez toujours payé votre loyer à temps.

Pour finir, sachez qu’il est illégal pour un bailleur de vous demander des pièces concernant votre vie privée. Ainsi, un propriétaire n’a pas le droit de vous demander de documents médicaux ni de preuves que vous êtes bien marié. Il en va de même pour les documents de banques autres que le RIB (relevé de compte, etc).

By
Colonies