Location de studio pour jeune travailleur : quelques conseils pour vous faciliter la vie

17/8/2021
 • 
3
 min de lecture

Si des centaines de résidences étudiantes existent en France, on ne peut pas en dire autant des logements pour les jeunes actifs. Ils sont nombreux à s’en plaindre : la location d'un studio pour jeune travailleur peut se transformer en épreuve si l’on désire un nombre raisonnable de m². Studios meublés minuscules, résidences habitat pour jeunes ou foyers de jeunes travailleurs inaccessibles, trop brefs délais pour répondre aux annonces… Si ces notions vous gâchent le quotidien, ces conseils sont pour vous.

Comment obtenir un logement pour jeune travailleur ?



Vous faites votre entrée dans la vie active et vous partez à la recherche d’un logement ? Voici les étapes qui vous attendent : décider si vous voulez vivre seul ou à plusieurs, choisir le nombre de pièces et de m² de votre futur appartement, constituer votre dossier, signer votre bail, et enfin, emménager.


Logement pour jeune travailleur : vivre seul ou en colocation ?



La question taraude plus d’un jeune travailleur : « dois-je vivre seul ou en colocation » ? Pour y répondre, évaluez vos besoins, vos capacités, et les particularités de l’endroit où vous désirez louer. N’oubliez pas qu’un accompagnement social est possible pour les logements temporaires.


Si vous êtes déterminé à emménager à Paris, la colocation risque de s’imposer. À l’inverse, des studios pourront être plus accessibles en périphérie de la ville ou en banlieue. Aussi, comme nous le verrons en fin de cet article, une troisième solution existe : c’est le coliving.


Logement pour jeune couple en Île-de-France : comment choisir son appartement ?



Pour choisir votre logement, deux catégories de critères : ceux qui ont trait à votre idéal, et ceux déterminés par la réalité socio-économique et urbaine. Le but ? Obtenir un bon compromis entre les deux. Par exemple, si vous désirez un studio meublé et spacieux en plein cœur de Paris, vous devrez peut-être opter pour seulement l’une de ces conditions.


N’oubliez pas de prendre en compte le voisinage, l’orientation (un peu de soleil peut faire toute la différence), la redevance, l’espace, les charges comprises ou non. Enfin, décidez quel type d’offres consulter en priorité : celles des agences immobilières ou celles des particuliers ? Les premières sont plus nombreuses mais plus onéreuses en raison des frais de dossier. Les secondes sont plus rares, mais peuvent revenir moins cher.


Logement pour jeune travailleur Île-de-France : que doit contenir mon dossier ?



Les habitués de la location vous le diront : disposer d’un bon dossier est l’une des clés pour obtenir l’accès à un logement dans les plus brefs délais. Montrez toutes les pièces au propriétaire dès votre arrivée. Ce dossier doit contenir vos trois derniers bulletins de salaire, votre contrat de travail si vous n’êtes plus étudiant, votre dernier avis d’imposition, une copie de votre carte d’identité ou de votre passeport… Ainsi que ces mêmes documents pour le dossier de votre garant. Ce dernier devra aussi fournir une lettre manuscrite certifiant qu’il se porte caution pour vous.


Logement pour jeune en difficulté : la signature du bail



Après avoir effectué des visites, vous avez trouvé votre appartement. Félicitations ! C’est le moment de signer votre bail. Vous devez une fois encore ramener votre dossier complet, ainsi que celui de votre garant. Vous devez aussi fournir un chèque de caution correspondant à un mois de loyer.


Si vous êtes passé par une agence immobilière, c’est le moment de régler vos frais de dossier. Vous allez aussi effectuer l’état des lieux en compagnie du propriétaire ou d’un employé de l’agence immobilière. Faites attention pour ne pas avoir à payer de dégâts injustes lorsque vous déménagez.


Logement pour jeune travailleur : enfin à la maison



Une fois emménagé, deux conseils pour économiser. Premièrement, n’hésitez pas à effectuer une simulation d’APL (Aide Pour le Logement) auprès de la CAF (Caisse d’Allocation Familiale). Cette simulation se fait en quelques minutes. Si vous êtes éligible, faites votre demande : vous pourriez recevoir une aide financière pour payer votre loyer. Deuxièmement, n’hésitez pas à consulter les petites annonces en ligne et les brocantes pour vous meubler : on y trouve souvent des merveilles à prix modique.


Location d'un studio pour jeune travailleur : la solution Colonies



Vous ne parvenez pas à vous décider entre vivre seul dans un appartement trop petit, ou vivre en colocation avec trop peu d’intimité ? Une troisième voie existe : celle proposée par Colonies. On l’appelle le « coliving ».


Comment avoir un logement en tant que jeune travailleur ? Avec Colonies, découvrez une offre adaptées à vos besoins



Chez Colonies, nous proposons des logements pensés pour les jeunes travailleurs. Le principe ? Chaque membre partage un espace digne de ce nom, dans lequel il jouit d’un véritable studio ou T1 privatif, mais aussi de grands espaces communs, allant jusqu’à plusieurs centaines de m². Vous profiterez alors d’une maison entièrement rénovée, entièrement équipée et meublée, et pourrez vivre en harmonie avec vos colocataires et partager de beaux moments avec eux. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter nos annonces !


By
Colonies