Loyer charges comprises : que signifie au juste cette mention ?

Loyer charges comprises : que signifie au juste cette mention ?

Chez Colonies, notre but est simple : vous faciliter la vie. Ainsi, que vous optiez pour un logement via notre site ou ailleurs, nous aimons partager avec vous des conseils pour mieux naviguer dans ce domaine trop souvent complexe de l’immobilier. Aujourd’hui, voyons ce que signifie la fameuse mention « loyer charges comprises ».

C’est obligatoire depuis 2014, date de la mise en application de la « loi ALUR ». Désormais, les agences ou les bailleurs qui mettent un bien immobilier à la location doivent préciser le prix mensuel du loyer. A cela s’ajoute une estimation de la somme à laquelle s’élèvent les charges comprises dans le prix total de ce loyer.


Si vous vous mettez à la recherche d’une location, attendez-vous donc à faire régulièrement face à la mention « loyer charges comprises ». Concrètement, cette mention vous indique la somme complète que vous aurez à payer chaque mois. C’est le cas aussi bien pour les colocations que pour les logements individuels ; qu’il s’agisse d’appartement ou de maison.


Mais que regroupent exactement ces charges ? Entretien, électricité, redevance assainissement, charges privatives, régularisation des charges… Pas de panique, on vous dit tout dans les paragraphes suivants.


Location meublée avec charges comprises et électricité : quelles sont les charges comprises dans ma location ?

Quand vous lisez cette mention « loyer charges comprises » sur une annonce immobilière, vous faites face au prix mensuel du loyer, qui inclut ce qu’on appelle les « charges locatives ». Chaque mois, vous versez donc à votre propriétaire ou à votre agence des provisions sur charges.

Mais que comprennent ces charges, au juste ? Tout d’abord, les dépenses liées à la consommation énergétique du bâtiment où vous résidez. Nous parlons ici de l’eau, de l’électricité, du gaz et du chauffage.

Les charges locatives comprennent aussi les frais destinés à l’entretien des parties communes de votre immeuble. Ces frais incluent les réparations liées à tous les équipements communs comme l’ascenseur, les boîtes aux lettres, et ainsi de suite.

Enfin, les charges locatives incluent les taxes locatives qui concernent la prise en charge des ordures ménagères, ou encore le balayage de votre hall d’immeuble et de vos escaliers.

Vous désirez avoir accès à la liste complète des éléments pouvant être inclus dans vos charges locatives ? Consultez le décret du 26 août 1987 sur ce lien.

Que comprend le loyer charges comprises : quelles charges ne sont PAS prises en compte dans ma location ?

Maintenant que vous savez quelles charges sont comprises dans votre loyer, une autre question se pose. Y a-t-il des charges qui ne sont pas comprises dans ce loyer ? La réponse est oui.

Parmi ces charges locatives dites « non récupérables » se trouvent l’assurance de votre logement, la taxe foncière et les frais divers liés au syndicat de votre immeuble. Mais aussi le remplacement d’un chauffage défectueux, la dératisation, ou encore le nettoyage d’actes de vandalisme dans l’enceinte de votre immeuble (graffitis, etc).

Parmi les autres frais non pris en compte dans votre loyer charges comprises, les éventuelles dépenses liées à la vidéosurveillance. Mais aussi la mise aux normes, le cas échéant, de l’ensemble des boîtes aux lettres, ou encore le salaire du gardien de votre immeuble.

Attention : en tant que locataire, vous devez aussi payer votre propre consommation d’eau et d’électricité, ainsi que votre accès à Internet.

Loyer charges comprises, eau et électricité : le sujet du calcul des charges

Mais au fait, comment ces fameuses charges locatives sont-elles calculées ? Voici une question à laquelle la plupart des locataires ne savent pas répondre. C’est pourtant simple : les charges locatives sont basées sur la consommation réelle et totale de l’année précédente pour l’ensemble de l’immeuble. La somme obtenue est ensuite divisée par douze : pour les 12 mois de l’année, bien entendu.

Si le logement que vous louez est meublé, votre propriétaire ou votre agence doit vous fournir une somme exacte. Par contre, si votre location est vide, le montant de vos charges mensuelles est une estimation. Voilà pourquoi, l’année suivante, vous pourrez bénéficier d’une régularisation des charges.


Loyer charges comprises pour une maison individuelle : quid de la régularisation ?

Comment se passe la régularisation des charges quand on est locataire ? Rassurez-vous : vous n’avez rien à faire. C’est à votre propriétaire ou à votre agence de s’en occuper. Chaque année, ces derniers vont effectuer un bilan comptable, pour vérifier les sommes réellement dépensées dans l’immeuble au cours de l’année.

Une fois ce bilan effectué, les bailleurs, qu’il s’agisse d’un propriétaire ou d’une agence, doivent vous faire parvenir un décompte. Ce dernier inclut le détail des sommes payées en réalité. Ici, il existe deux cas de figure.

Si vous avez payé plus que nécessaire au cours de l’année écoulée, votre propriétaire ou votre agence doit vous rembourser la différence. Dans le cas contraire, c’est vous qui devez payer un supplément.

Vous avez un doute quant à la régularisation de vos charges locatives ? Sachez que vous pouvez accéder à tout moment aux factures et autres pièces justificatives du montant de ces charges.

Loyer charges comprises pour un meublé : et si vous optiez pour Colonies ?

Si vous êtes fatigué des démarches souvent complexes qu’exigent les locations immobilières, n’hésitez pas à découvrir les offres de logement proposées par Colonies. Chez nous, tout est facilité au maximum car nous intégrons toutes les charges dans le loyer : eau, électricité, wifi, chauffage, ménage des parties communes et assurance habitation.

Louez dès maintenant !
En colocation ou en coliving, trouvez votre futur logement sans stress et rapidement chez Colonies grâce à notre parcours entièrement en ligne !
Trouver mon logement

Prêt à
emménager ?

Trouver mon logement
Ils parlent de nous
Louez dès maintenant chez Colonies !
Trouver mon logement