Quelles sont les bourses pour les étudiants à Paris ?

Quelles sont les bourses pour les étudiants à Paris ?

Que vous soyez un jeune bachelier qui va rejoindre l’université ou un ancien étudiant bientôt diplômé, vous aurez toujours besoin de financement. Il existe d’ailleurs plusieurs dispositifs dont le but est de vous aider à alléger vos frais, notamment si vous êtes en région parisienne.

Les bourses d'étudiants en 2021 à Paris

De nouvelles aides financières apparaissent chaque année, tandis que d'autres sont supprimées car jugées trop obsolètes. Par ailleurs, les bourses des étudiants à Paris sont plus nombreuses et plus conséquentes du fait de la cherté de la vie dans la capitale.

La bourse sur les critères sociaux

Les bourses universitaires sur critères sociaux sont un dispositif mis en place pour assister les étudiants qui présentent une difficulté financière à poursuivre leur cursus. Toutefois, elle ne remplace en rien les obligations familiales envers les enfants.

Pour en bénéficier, il faut faire une demande de bourse et respecter certains critères. Pour les étudiants en France, il faut être inscrit dans un établissement du pays. Pour les étudiants étrangers, il faut être dans un pays agréé.

Il faut aussi que l'établissement choisi accueille des étudiants boursiers. Vous pouvez consulter la liste de ces universités en ligne. Parmi celles de la capitale, figurent l'université de Paris-Saclay, Paris-Est Créteil, Versailles Saint-Quentin-En-Yvelines, etc.

Le statut d'étudiant doit être à plein temps. L'intéressé ne doit donc pas travailler en parallèle. Il est aussi nécessaire d'avoir moins de 28 ans lors de la première demande de bourse étudiante.

Il y a certaines exceptions à cette limite d'âge que vous pouvez consulter sur le site du service public français.

Pour ce qui est des diplômes, il faut être au moins titulaire d'un baccalauréat, d'une équivalence ou d’une dispense pour étudier en premières années d'études supérieures si vous êtes de nationalité française. Si vous venez d’un autre pays, il faut avoir un baccalauréat reconnu pour avoir accès à la bourse.

De plus, les étudiants étrangers doivent aussi respecter des critères supplémentaires, comme la condition du travail. Cette dernière stipule que pour avoir une bourse universitaire, il faut que vous ayez un salaire à plein temps, à temps partiel ou que vos parents perçoivent des revenus en France.

Pour connaître le montant de votre bourse, il existe des simulateurs en ligne qui donnent des approximations rapprochées. Toutefois, il ne faut pas oublier que les chiffres et les plafonds de revenus à ne pas dépasser changent d'année en année.

Bourse de mobilité

La bourse de mobilité est une aide dédiée aux étudiants qui désirent poursuivre ou entreprendre une formation dans un pays étranger. Les concernés sont généralement inclus dans un programme d'échange ou un stage international.

Si vous êtes titulaire d'une bourse sur critères sociaux ou d’une assistance financière de l'Etat  et que votre diplôme est sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur, alors vous êtes éligible.

Les démarches à entreprendre sont clairement codifiées. Il faut remplir un dossier de demande d'aide à la mobilité et l'accompagner de votre projet d'études dans un autre pays.

Le président de votre établissement s'occupe de sélectionner les candidats qui auront droit à cette bourse selon deux critères. Le premier est l'intérêt et la qualité de votre stage ou étude. Le second est la conformité de votre établissement avec les normes internationales.

C’est également à lui de choisir le montant et le nombre d'aides à percevoir. La durée du séjour, ou du moins la durée des subventions est comprise entre 2 mois consécutifs et 9 mois non consécutifs. Le total cumulé ne peut donc pas dépasser cette période.

Le montant de l'aide à la mobilité est fixé à 400 euros par mois pour l'année 2021/2022, mais votre université se chargera de vous informer de la somme exacte à percevoir.

Il existe aussi des organismes affiliés à l'État qui s’occupent des échanges internationaux dans le cadre des études supérieures. Le programme le plus connu est l’Erasmus qui couvre les pays de l’espace économique européen commun, ainsi que d’autres partenaires comme la Turquie, le Liechtenstein, etc.

Il faut savoir que cette bourse est cumulable avec la bourse au mérite et celle sur critères sociaux des étudiants boursiers d'État.

L'aide aux étudiants à Paris pour le logement

Le logement est l’une des bêtes noires des étudiants. En effet, de nombreux universitaires n'arrivent pas à se stabiliser dans un appartement ou une résidence universitaire à cause des problèmes financiers.

C’est pourquoi l'État a mis en place des aides à différents échelons.

Par exemple, il y a les aides communes à tout le territoire national dont la seule différence est le montant qui varie selon les villes et les régions. Ensuite, il y a les aides spécifiques comme l'AILE qui est destinée aux universitaires de la région parisienne. Son montant est compris entre 500 et 1 000 euros.

Il s’agit d’une prestation unique, c'est-à-dire que vous ne pouvez la percevoir qu'une seule fois. Pour être éligible, il faut être boursier d’État avec un DSE conforme aux normes et être sur la liste d'admission de l'établissement d'enseignement supérieur à Paris, Créteil ou Versailles.

Il faut aussi être titulaire d'un contrat de logement dans cette zone. Toutefois, les résidences universitaires ou conventionnées ne sont pas prises en considération. Par contre, la colocation et la location privée sont conformes aux normes.

Pour faire la demande, il faut disposer d'un dossier social d’étudiant et d’une bourse sur critères sociaux. Il y a des délais à respecter. N'oubliez donc pas de vérifier les deadlines sur le site du CROUS.

Par ailleurs, vous pouvez facilement trouver un logement meublé et pas cher chez Colonies.

L'aide d'urgence annuelle

Si vous ne répondez pas aux critères sociaux ou que vous n'avez pas fait de demande de bourse étudiante, vous pouvez demander une aide annuelle d'urgence. Celle-ci est faite pour répondre de façon personnalisée aux situations financières difficiles que peuvent rencontrer les jeunes apprenants.

Contrairement aux autres bourses, elle s’adresse à tous ceux qui ont une instabilité financière. Il faut avoir moins de 35 ans pour espérer y avoir droit, mais il existe une exception pour les étudiants handicapés.

Il faut savoir que si votre difficulté financière n'est que passagère, l'aide à percevoir sera ponctuelle et non annuelle. 

De plus, il y a une condition d'exclusion réciproque entre cette aide et celle sur critères sociaux. Cela veut dire que pour avoir l'une, il faut impérativement abandonner l'autre. Il est également nécessaire de prouver que vous suivez vos études de façon sérieuse.

La liste des situations qui vous rendent éligible à l'aide d'urgence est longue et disponible sur le site du service public français.

Pour bénéficier de cette aide, il faut faire la demande auprès du CROUS dont vous dépendez. Une fois le dossier envoyé, il sera étudié et vous aurez une réponse de la part des œuvres universitaires et scolaires. Si l'avis est favorable, il sera accompagné du montant exact attribué.

Le versement se fait chaque mois, avec un montant qui varie entre 1 042 et 5 736 euros par année. Ce chiffre est donc réparti en plusieurs mensualités dont le nombre minimal est de 6. Une stabilisation de la situation financière justifie un arrêt de perception de cette aide.

Les deux aides d’urgence sont cumulables entre elles. Ainsi, l'accès à l’une et l’autre en même temps est tout à fait possible.

Enfin, l'aide annuelle ou ponctuelle d'urgence donne lieu à une exonération des frais d'inscriptions universitaires. Sachez également que l’aide est renouvelable chaque année, mais un total de 7 ans ne peut être dépassé.

Louez dès maintenant !
En colocation ou en coliving, trouvez votre futur logement sans stress et rapidement chez Colonies grâce à notre parcours entièrement en ligne !
Trouver mon logement

Prêt à
emménager ?

Trouver mon logement
Ils parlent de nous
Louez dès maintenant chez Colonies !
Trouver mon logement