Location appartement auto-entrepreneur : mettez tous les atouts de votre côté

Location appartement auto-entrepreneur : mettez tous les atouts de votre côté

« Location appartement auto entrepreneur » : avez-vous trouvé cette page en tapant cette association de mots-clés dans un moteur de recherche ? Si oui, vous n’êtes pas seul. Alors que la micro-entreprise s’impose de plus en plus dans l’Hexagone, le marché de la location immobilière tarde à s’adapter.

Ce décalage entre les pratiques des agences immobilières et le statut de nombreux locataires a des conséquences concrètes. Chez Colonies, nous entendons souvent parler de travailleurs freelance qui rencontrent de grandes difficultés pour trouver un logement, mais pas seulement dans des villes comme Paris. Une fatalité ? En tant qu'optimistes et spécialistes de l’immobilier, nous pensons que non.

Vous êtes auto-entrepreneur à la recherche d’un appartement ? Cet article, nous l’avons écrit pour vous. Nous commencerons par y définir le statut d'auto-entrepreneur. Vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur l’aide au logement. Vous apprendrez à constituer un dossier en béton et à choisir le type de propriétaire qui convient à votre situation. Enfin, vous obtiendrez des pistes pour répondre à cette question : vie en solo, colocation ou coliving ?

Mais au fait, qui sont les auto-entrepreneurs ?

En France, on entend de plus en plus souvent parler du rôle d’« auto-entrepreneur ». Mais que dit la loi ? Un auto-entrepreneur, c’est un entrepreneur qui travaille seul : il est à la fois le patron et l’employé.

Le micro-entrepreneur travaille en freelance. S’il réalise un chiffre d’affaires, il doit payer des impôts ainsi que des charges sociales, au même titre que n’importe quelle entreprise. Et s’il utilise un intermédiaire entre lui et le client, on parle de « portage salarial ».

L’inconvénient, c’est que l’auto-entreprise reste un statut à part, où le travailleur n’est ni en CDI, ni en CDD. Or, de tels contrats, et particulièrement le CDI, sont les documents les plus demandés par les agences immobilières, mais aussi par les propriétaires privés.

Aide logement auto-entrepreneur : comment savoir si j’y ai droit ?

Mais tout est loin d’être perdu. Il est possible de trouver un logement en tant qu’auto-entrepreneur sans problème ni risque, avec un bon voisinage et un loyer abordable. La CAF ne s’y trompe pas, puisqu’elle fournit une Aide Pour le Logement (APL) aux micro-entrepreneurs. Les conditions sont les mêmes que pour n’importe quel travailleur.

« Ai-je droit à l’APL ? » Pour le savoir, allez sur le site de la CAF : vous pouvez y effectuer une simulation de façon très simple. Vous obtiendrez la réponse en quelques minutes. Les critères ? Être locataire, et ne pas avoir de lien de parenté avec le propriétaire du logement. Vous devez aussi indiquer vos ressources nettes imposables.

Aide logement auto-entrepreneur : quelles sont les démarches et quels sont les délais ?

Vous avez effectué votre simulation sur le site de la CAF, qui vous annonce que vous avez le droit à l’APL ? La somme que vous toucherez dépendra de différents facteurs : abattements, charges, statut, etc. Vous pouvez maintenant faire votre demande à proprement parler.

Pour cela, retournez sur le site de la CAF. Vous allez avoir besoin des documents suivants : pièce d’identité, RIB (fourni par les banques), ressources des deux dernières années, montant de votre patrimoine, bail.

Une fois votre demande étudiée, la CAF annonce un délai de traitement entre trois et cinq mois. Heureusement, le paiement est rétroactif. Cela signifie que, si votre dossier est accepté au bout de trois mois, votre premier paiement sera de trois fois le montant mensuel qui vous est alloué.

Auto-entrepreneur locataire : un dossier en béton avant tout !

Imaginez : vous avez décroché un rendez-vous pour l’appartement de vos rêves et vous arrivez en premier pour la visite. L’appartement est spacieux, bien situé, le loyer abordable, et le propriétaire vous fait comprendre qu’il est très pressé de louer son bien. Autrement dit : l’appartement sera loué à la première personne qui lui fournira un dossier complet.

« Dossier complet » ? Soudain, un frisson de terreur vous parcourt, car vous réalisez que le vôtre n’est pas du tout complet. Certes, vous avez ramené quelques papiers. Mais vous vous étiez dit qu’après tout, rien ne pressait. Résultat ? Le propriétaire est désolé, mais il ne veut rien entendre. L’appartement vous passe sous le nez. Car le temps que vous réunissez les documents, il est déjà loué.

Attention, cette situation est commune. Voilà pourquoi il faut avoir un dossier complet avant de commencer ses visites. C’est d’autant plus vrai si vous êtes auto-entrepreneur ou artisan. Car si le propriétaire hésite à cause du fait que vous ne soyez pas en CDI, le dossier peut faire la différence.

Action logement pour auto-entrepreneur : quelles sont les pièces nécessaires ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, votre dossier doit contenir les pièces suivantes :

  • Une photocopie recto-verso d’un document attestant de votre identité : passeport ou carte d’identité
  • Votre avis d’imposition le plus récent
  • Un justificatif de votre précédent domicile
  • Un justificatif de vos revenus des trois derniers mois
  • L’adresse du siège social de votre micro-entreprise
  • Les deux derniers bilans en date de votre micro-entreprise
  • Un document officiel permettant d’attester de la véracité et de la nature de votre activité
  • Pour le dossier garant : vous devez fournir les mêmes pièces, ainsi qu’une lettre manuscrite où le garant déclare sur l’honneur se porter caution pour vous (vous trouverez des modèles de telles lettres en ligne)

Aide au logement micro-entrepreneur : quel type de propriétaire choisir ?

Avant de vous lancer dans votre recherche, nous vous conseillons de réfléchir au type de propriétaire qui vous conviendrait. Agence immobilière ou particulier ? Les agences disposent d’un plus grand nombre d’annonces, mais elles coûtent plus cher, en raison des frais de dossier. De plus, elles n’acceptent pas toujours les auto-entrepreneurs. Par contre, en cas de pépin avec votre appartement, certaines sont très réactives.


Avec un propriétaire privé, pas de frais de dossier. De plus, ils sont plus nombreux à accepter le statut d’auto-entrepreneur. Vous trouverez les annonces de ce type de propriétaire par le bouche à oreille, ou via des sites comme Le Bon Coin.


Louer un appartement de travailleur indépendant : dois-je habiter seul, en colocation ou en coliving ?

« Dois-je vivre seul ou en colocation ? » Si vous voulez vivre au centre-ville, la colocation peut être une bonne option. Vous disposerez d’un appartement plus grand, avec un loyer partagé, donc souvent moins élevé. Quant à vivre seul, c'est de plus en difficile dans les grandes métropoles, en raison de loyers trop élevés.


Mais chez Colonies, nous pensons que la meilleure solution est le coliving. En optant pour ce dernier, vous choisissez le meilleur des deux mondes, car vous avez l’assurance de disposer d’un réel espace privé, tout en partageant certaines pièces avec d’autres gens. Le coliving permet également de faire de belles rencontres et de partager des moments entre colocataires. De quoi décompresser après une bonne journée de travail !

Louez dès maintenant !
En colocation ou en coliving, trouvez votre futur logement sans stress et rapidement chez Colonies grâce à notre parcours entièrement en ligne !
Trouver mon logement

Prêt à
emménager ?

Trouver mon logement
Ils parlent de nous
Louez dès maintenant chez Colonies !
Trouver mon logement